Le crédit renouvelable avec carte bancaire : comment ça marche ?

Le « cashback » apparaît dans les supermarchés

Le crédit renouvelable adossé à une carte bancaire a suscité de nombreux débats depuis sa mise en place. Il s’agit effectivement d’une carte de paiement intégrant une réserve d’argent. Ce produit connaît néanmoins aujourd’hui un véritable succès en raison de demandes de prêt de faible montant de plus en plus nombreuses.

Le crédit renouvelable en bref

Le crédit renouvelable permet de financer différents types de dépenses sans justification d’utilisation. Ce prêt donne ainsi la possibilité de bénéficier d’une facilité de trésorerie comprise entre 500 et 4 000 euros tout au long de l’année. L’emprunteur rembourse son crédit selon un barème de mensualités minimum établit à l’avance. De manière générale, un remboursement rapide permet de réduire le coût du crédit.

Les avantages du crédit renouvelable adossé à une carte bancaire

Le prêt renouvelable avec carte bancaire s’est généralisé. Ce mode de consommation est particulièrement prisé depuis 2016 aux Etats-Unis par les clients disposant de revenus moyens. Le taux d’intérêt moyen appliqué au crédit s’élève à 18 %. L’avantage de ce type de crédit réside dans la possibilité d’obtenir une carte associée à un crédit renouvelable au même prix qu’une carte de paiement ordinaire. En option et sans coût supplémentaire, l’emprunteur peut alors bénéficier d’une avance disponible à tout moment en cas de besoin urgent de trésorerie.

Il faut préciser que les cartes de crédit revolving sont soumises à une réglementation stricte. Le créditeur a par exemple l’obligation de proposer en premier lieu à l’emprunteur la possibilité de régler ses achats au comptant. L’utilisation de la carte « à crédit » nécessite l’accord de l’utilisateur.

Quelles sont les erreurs à éviter ?

L’emprunteur doit également connaître les erreurs à éviter. Effectivement, au moment de payer ses achats, le terminal de paiement lui propose de régler comptant ou à crédit. En cas d’inattention lors du choix entre ces deux options, l’action est irrévocable. Il est donc conseillé de rester attentif afin d’éviter de déclencher un crédit sans s’en apercevoir. En cas de mauvaise manipulation, le titulaire peut toutefois faire une demande de remboursement pour faire cesser les intérêts.

Pour faire une demande de crédit renouvelable avec carte bancaire, l’emprunteur doit s’adresser directement à sa banque. Il peut également faire appel à un intermédiaire en opérations bancaires. Ce type de crédit peut convenir aux emprunteurs ayant des revenus stables et une réelle aptitude à jongler avec leur découvert.